9 novembre 2020

Patchs de pression : Plus de trous pour de vos essais aérodynamiques

Il est reconnu depuis longtemps que pour obtenir d’excellentes données de pression aérodynamique, des points de contrôle (trous) sont créés sur la zone de test où les données de pression d’air peuvent être saisies par des scanners de pression.

Scanivalve Corporation a développé une solution qui permet de relever ces mesures sans avoir à percer des trous au niveau des zones de test.

Le patch de pression est constitué d’un tube en acier inoxydable qui sort de la paroi d’un disque en aluminium de très faible épaisseur qui est fixé sur la zone à tester à l’aide d’une colle appropriée en fonction de l’application. Grâce à leur petite taille, moins de 20 mm de large et 47 mm de long pour le tube, les patchs de pression ont une incidence aérodynamique minimale.
Le Centre national d’ingénierie des sports automobiles a récemment utilisé des patchs de pression lors d’essais sur l’Ensign, une ex-figure de F1. Les patchs ont permis de collecter des données en évitant de percer la carrosserie de la voiture historique.
Le Dr Mark Busfield, directeur du NCME, a déclaré : « Les patchs de pression ont été d’une utilité inestimable pour le processus de test, en empêchant tout dommage à l’Ensign et ils ont donné aux étudiants un brillant aperçu de sa structure aérodynamique ».
Pour voir les travaux du Centre national d’ingénierie des sports automobiles, visitez le site : www.bolton.ac.uk

News Archive

Want to optimise your through flow whilst reducing costs?

Call us:

+44 (0) 1264 316470

Visit us:

7 Regents Court,
South Way,
Walworth Business Park,
Andover, Hampshire,
SP10 5NX
United Kingdom

Share:
Facebook
Twitter
LinkedIn
WhatsApp
Email

Nous utilisons des cookies sur ce site pour vous offrir une expérience utilisateur optimale. Veuillez choisir l’une des options :